Les acouphènes sont une pathologie assez fréquente qui nuit à la qualité de vie du patient. Ils se manifestent souvent sous forme de bourdonnements au niveau des oreilles, et touchent principalement les personnes âgées, mais aussi les adultes et les jeunes exposés à de fortes sonorités.   

Les acouphènes n'ont pas de remède à proprement parler, mais il existe certains traitements à suivre et qui permettent d'améliorer la qualité auditive du patient. Dans l'article suivant, nous allons vous en dire plus sur les acouphènes, leurs causes, leurs symptômes, ainsi que leurs traitements. 

Les acouphènes, qu'est-ce que c'est ?

Comme dit précédemment, l'acouphène est une sensation auditive anormale et désagréable qui se traduit par des pulsations, des sifflements, des bourdonnements qui ne sont entendus que par le patient. Ce n'est pas vraiment une maladie, mais plutôt un symptôme

traitement acouphènes

Dans certains cas, les acouphènes sont la première cause d'une perte d'audition chez les personnes âgées, et parfois les symptômes d'une autre maladie, comme l'allergie, l'hypertension artérielle ou les effets secondaires d'un médicament.   

Notez aussi qu'il existe deux types d'acouphènes, à savoir : 

Les acouphènes objectifs

L'acouphène objectif est très rare et ne touche que 1% des patients, il peut être entendu par le médecin durant la consultation, car c'est l'organisme du patient qui produit ces sons via les différents systèmes nerveux somatiques ou circulatoires. 

Les acouphènes subjectifs  

L'acouphène subjectif est le plus courant, car il touche 99% des patients. Ce sont des sons qui se produisent dans la tête ou l'oreille et qui ne s'entendent que par le patient. Dans la majorité des cas, ils sont souvent liés à une réaction neurologique et auditive.   

Les symptômes des acouphènes

Les acouphènes se décrivent généralement comme une sorte de bourdonnements incessants et gênants dans la tête ou les oreilles, et parfois les deux en même temps. Néanmoins, ils peuvent se manifester de manières différentes :   

  • Des claquements ou des craquements ;
  • Des sifflements ;
  • Des tintements ; 
  • Des pulsations, etc. 

Selon les personnes, les acouphènes peuvent générer des sons doux, graves, forts, aigus et constants, qui peuvent être perçus dans une seule oreille ou dans les deux à la fois. 

Au cours de la consultation, les patients décrivent souvent les acouphènes de 3 manières distinctes, à savoir :  

  • L'acouphène tonal : c'est un son constant et continu, ou parfois plusieurs sons différents qui s'entremêlent, et ce, avec des fréquences et des volumes qui changent d'un moment à un autre ; 
  • L'acouphène musical : celui-ci est perçu comme un air ou des notes musicales répétitives. Ce type d'acouphène est assez rare ;   
  • L'acouphène pulsatile : comme son nom l'indique, celui-ci se manifeste comme des pulsations avec un rythme constant, qui est lié à celui des battements de cœur du patient.

Les causes des acouphènes

L’acouphène n'est pas considéré comme une maladie, car il s'agit souvent d'un symptôme issu d'autres problèmes de santé. 

La perte auditive est généralement associée aux acouphènes, mais il y a certaines maladies et quelques troubles de santé qui peuvent aussi la générer.  

La perte auditive

La perte auditive liée à l'acouphène peut être entrainée par la presbyacousie. Cette dernière est une perte d'audition liée à la vieillesse de la personne, elle survient généralement à partir de l'âge de 60 ans. C'est un phénomène bilatérale, c'est-à-dire que les deux oreilles sont touchées, et se manifeste par une perte de l'ouïe à des fréquences très élevées.  

Cette perte auditive peut aussi être causée par le bruit, notamment quand vous vous exposez longtemps à des sons trop élevés, ce qui risque d'affecter votre système auditif et provoquer des acouphènes. 

L'obstruction du système auditif

Quand vous subissez une obstruction dans votre conduit auditif (congestion, cérumen, etc.), cela engendre souvent une certaine pression dans votre oreille qui nuit au bon fonctionnement du tympan. Ainsi, tous les corps extérieurs qui seront en contact avec le tympan vont causer des acouphènes.   

Pour y remédier, il suffit seulement de neutraliser la cause de l'obstruction, sauf s'il s'agit d'une lésion. 

Le traumatisme crânien 

Toutes les blessures graves subies au cou, au crâne ou à la tête peuvent entrainer des problèmes nerveux, musculaires ou circulatoires, qui vont s'accompagnes par des acouphènes. 

Les médicaments ototoxiques

Les acouphènes peuvent également être des effets secondaires provenant de plusieurs traitements médicamenteux, mais ils ne durent pas longtemps et se dissipent quand le traitement médical est interrompu. Toutefois, certains médicaments et antibiotiques peuvent causer des symptômes constants, à l'image des médicaments ototoxiques

Ceux-ci concernent : 

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens ;
  • Les diurétiques ; 
  • Les médicaments à base de quinine ;
  • Quelques antibiotiques ;
  • Quelques traitements contre le cancer.

Le traitement des acouphènes 

A ce jour, il n'existe pas un traitement qui permette de mettre un terme aux acouphènes. Quand la cause peut se traiter (cérumen, congestion nasale, médicaments ototoxiques, etc.), on peut faire dissiper les acouphènes, mais ils surviennent généralement dans des conditions irréversibles. 

traitement acouphènes

Ceci dit, il existe certains traitements qui permettent de diminuer l'intensité des acouphènes, soulager le patient et améliorer sa qualité de vie.      

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC)

Il s'agit d'une psychothérapie qui vise à apprendre au patient comment vivre avec les acouphènes, et à changer son anxiété et son stress par de la bonne humeur et des pensées positives.  

Les médicaments

Sont des traitements médicamenteux qui ne guérissent pas les acouphènes, mais réduisent leurs fréquences et soulagent les douleurs et le stress du patient. 

Le masquage des acouphènes

Comme son nom l'indique, c'est un traitement visant à masquer les sons produits par les acouphènes avec de la musique et des sons agréables à entendre (musique douce, les bruits des ruisseaux, des vagues, des cascades, etc.). Le principe est donc d'éviter le calme et le silence

La prothèse auditive

Quand les acouphènes sont suivis d'une perte auditive élevée, un dispositif auditif approprié permet une bonne amélioration de l'audition des sons, et cela va aussi couvrir le son des acouphènes. 

La thérapie acoustique d’habituation

C'est une combinaison entre une thérapie par le son et un coaching. Elle peut durer plus d'une année et se fait chez un audioprothésiste certifié. Le but est d'apprendre au patient comment ignorer les sons des acouphènes et à les filtrer, afin qu'il puisse entendre que les bruits agréables et utiles. 

 

 

 

0 Commentaires

Laisser un commentaire