Vous ressentez souvent des picotements sur la peau comme des aiguilles ? Les diagnostics quant à ces symptômes sont en général assez vagues et difficiles à percer à jour.

Entre les chemins nerveux saturés, les maladies chroniques ou un simple mécanisme d’urgence activé par le corps lui-même, les pistes ne manquent pas. Nous faisons donc la synthèse de toutes ces particularités pour voir laquelle explique le mieux ces douleurs.

De quoi peuvent venir les picotements sur la peau ?

Picotement peau comme aiguillesLa catégorisation logique de ce genre de mal est naturellement la neurologie. En effet, nos sensations, notamment celles liées au sens du toucher, sont commandées via les nerfs qui font circuler les messages électriques vers le cerveau. Si l’on perçoit des impressions d’aiguilles sur la peau c’est qu’il y a donc un problème avec ces nerfs.

D’un autre côté, cela peut aussi venir d’un message du cerveau pour nous signaler que nous ne bougons pas assez. Vous en avez sûrement déjà fait l’expérience, il s’agit des fourmillements que l’on a après être resté allongé sur un membre pendant un long moment. Il existe aussi des théories qui impliqueraient les ondes électromagnétiques.

On retrouve aux côtés des picotements d’autres sensations nerveuses parfois tout aussi douloureuses telles que :

  • Une sensibilité douloureuse au froid.
  • Des sensations de brûlure.
  • De petites décharges électriques ciblées.
  • Des démangeaisons.

Ces effets sont parfois activés par de simples contacts avec certains matériaux mais dans de plus rares cas, ils peuvent être les symptômes avant-coureurs ou parallèles à des maladies plus graves comme celles qu’on va aborder par la suite.

Expliquer les picotements sur la peau par le syndrome du canal carpien

Lorsque des tendons enflammés dans la main se contractent sur le nerf qui traverse le tunnel carpien cela peut provoquer des sensations de picotements retranscrits par les patients comme assez douloureux.

Parfois confondu à tort avec un type de rhumatisme, le syndrome du canal carpien est pourtant bien connu des musiciens qui jouent avec des instruments demandant des gestes répétitifs et exigeants en termes de précision. Les travailleurs des chantiers qui manipulent à longueur de journée des outils lourds et difficiles à manier comme des perceuses ou des marteaux-piqueurs sont aussi très sujets à ce mal.

L’état de votre main ne risque pas de s’améliorer si vous êtes touché par ce syndrome, bien au contraire, celui-ci entraîne dans la plupart des cas une complication qui aggravera les picotements. Cela vous obligera donc dans la majorité du temps à en venir à l’opération ou bien pour les plus chanceux à une attelle pour replacer les parties touchées.

L’option de l’intrication entre les vaisseaux sanguins et les nerfs

Comme vous devez le savoir si vous vous rappelez un peu de vos leçons de science naturelle, les vaisseaux sanguins transportent au moyen des globules rouges de l’oxygène vers les différentes cellules du corps.

Les nerfs eux s’occupent de réguler et paramétrer la taille des vaisseaux selon les situations pour un rendement optimal. Même si leur travail n’est pas directement relié, les deux sont interdépendants et aucun ne peut accomplir sa mission sans l’aide de l’autre.

Après avoir fait cette petite piqûre de rappel, vous comprendrez sûrement pourquoi les nerfs envoient des picotements lorsque des vaisseaux sanguins sont compressés. Cette pression, si elle est exercée en continu pendant une longue période de temps, peut entraîner des conséquences bien plus dangereuses que de simples effets passagers.

Les tests pour prévenir les picotements sur la peau

Picotement peau comme aiguillesSi vous souffrez de pathologies neurologiques autres que celles que nous avons évoquées et que votre médecin n’a pas su diagnostiquer, il vous reste l’option du test laser. Cette nouvelle technologie n’est pas encore présente dans tous les établissements médicaux du monde, mais elle a suffisamment fait ses preuves.

Grâce à une longueur d’onde du laser spécialement étudiée, les spécialistes peuvent stimuler des parties des mains et des jambes pour après déduire où se situe le problème en étudiant les réponses du cerveau. En plus grossier, il s’agit d’une sorte d’acupuncture d’une précision chirurgicale avec un laser.

Atténuer les picotements sur la peau au moyen de patchs anti-ondes

Nous avons déjà cité les ondes électromagnétiques comme causes potentielles de ces picotements, il est d’ailleurs assez commun de les retrouver dans certaines études sur le sujet. Pour y faire face, des patchs spéciaux ont vu le jour par des entreprises spécialisées dans le secteur et sont maintenant en libre service.

Outre le fait de se protéger et éventuellement de minimiser les picotements, ces patchs anti-ondes peuvent aussi nous prémunir d’autres effets secondaires comme des problèmes d’audition ou même d’insomnies chroniques.

0 Commentaires

Laisser un commentaire